Accueil / International / 26 personnes condamnées pour avoir célébré la Fête de l’Aid El Fitr le vendredi 1er sept
Comores

26 personnes condamnées pour avoir célébré la Fête de l’Aid El Fitr le vendredi 1er sept

La célébration dans la division de la fête de l’Aïd El Kébir continue d’alimenter l’actualité. Et cette fois-ci, ce n’est pas au Sénégal, mais plutôt aux Comores. En effet, ceux qui ont célébré la fête le vendredi 1er septembre ont été condamnés.

Samedi dernier, aux Comores, 26 personnes ont été condamnées de six à 12 mois de prison, dont un pour deux mois fermes pour avoir célébré l’Aid El Kébir le vendredi premier septembre et non le samedi 2 comme l’avait décrété le Grand Mufti comorien.

En effet, les autorités comoriennes ont été très claires sur ce sujet dans la mesure où il y a un muftirat aux Commores, c’est-à-dire l’autorité qui représente la plus haute autorité religieuse du pays. C’est la seule qui aurait dû être prise en compte. Chez eux, il y a un ordre à Respecter à savoir : Dieu, le prophète et les autorités.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Esclavage en Libye

Libye: Le gouvernement sénégalais condamne et appelle les organismes à mettre fin ce trafic d’être humain

La vente des migrants africains comme des bétails n’a pas encore fini ...