Accueil / Economie / Sénégal: La Douane renfloue la caisse de l’Etat

Sénégal: La Douane renfloue la caisse de l’Etat

La douane terminé l’année 2016 avec une hausse de 103 milliards Fcfa sur les liquidations douanières, contre 655 milliards Fcfa en 2015. Dakar pétrole est en tête, suivi respectivement des moles 8 et 2, du Bureau Scanner et l’aéroport international de Dakar-Yoff, expliquent  les soldats de l’économies , dans les colonnes de l’Observateur.

Le système Gaindé  de l’administration douanière a encore hurlé et dégurgité dans la caisse de l’Etat 758 milliards Fcfa. Ce strident cri en espèce sonnantes et trébuchantes s’est ouï le vendredi 31 décembre 2016. Cette manne qui enrichit les caisses de l’État représente les liquidations douanières de l’année 2016, contre 655 milliards fcfa en 2015, soit une hausse des 103 milliards fcfa, indique les soldats de l’économies.

Selon l’observateur, il y a un écart historique dans les recettes douanières. Car, pour les années 2013, 2014, et 2015, les hausses des liquidations douanières se limitaient respectivement à 11 milliards, un milliard et 35 milliards Cfa. Cette prouesse est le résultat d’une tache collective abattu par le bureau Dakar-pétrole, dirigé par le colonel Famara Sylla, avec 239 milliards de Cfa, Dakar-Port Nord (mole 8), piloté par les colonels Abdourahmane Diéye, chef de visite et le commandant Amadou Tidiane Cissé, chef section, avec 210 milliards Fcfa. 

Dakar port sud (mole 2), dirigé par les colonels Amidou Ndiaye, chef de bureau, Issa Niang, chef de visite et Baba Diouf, chef de section avec 8 milliards. Le bureau scanner, avec le colonel Ibrahima Diagne, 75 milliards et le bureau Dakar-Yoff (aéroport), avec le colonel Ousmane Kane, 26 milliards. D’ailleurs, les liquidations pourraient atteindre la barre des 770 milliards Cfa. Si l’on sait que les recettes des bureaux frontaliers dont les résultats dépassent les 10 milliards ne sont pas prises en compte par le système Gaindé, ainsi que les recouvrements des enquêtes douanières, explique le journal.

Abordant la question de fraudes et de corruption, il soutient que la traque est lancée par les soldats de l’économie. Avec l’aide du directeur général des Douanes, Pape Ousmane Gueye, qui a permis à l’administration douanière d’atteindre ce record et ce surplus de 103 milliards de Fcfa. En effet explique le journal, le grand deal se faisait sur le transit dans le corridor Dakar Bamako. Pour pallier à tous ces manquements, le Dg des douanes, Pape Ousmane Guèye, a mis sur place un dispositif d’escorte des marchandises jusqu’à la sortie du territoire, rassurent t-ils.

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sénégal: La Crei mise à nouveau en action pour des miettes

La Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI)  qui semblait être en ...